Gérontopôle Auvergne Rhône-Alpes

 

Le Gérontopôle Auvergne Rhône-Alpes est fondé par la Ville de Saint-Étienne, le CHU de Saint-Étienne, la Mutualité française Loire SSAM, la Caisse nationale de la Sécurité sociale dans les Mines et l’Université Jean Monnet.
Plusieurs gérontopôles en France sont nés sous l’impulsion de l’État, pour répondre aux enjeux de la transition démographique.

L'objectif :
Fédérer tous les acteurs pour favoriser l’innovation, expérimenter des solutions, et développer de nouvelles activités médico-socioéconomiques.

Face à un enjeu de société :
En 2060, un tiers des français aura plus de 60 ans. Au-delà de l’adaptation de l’habitat et des espaces de vie, le vieillissement est une opportunité pour développer les innovations sociales et techniques.

Gérontopôle Auvergne Rhône-Alpes

Saint-Étienne, moteur du Gérontopôle régional, avec la collaboration :

- de la Cité du design et le collectif Designer +: des méthodologies dédiées à l’innovation par les usages et à la conception d’objets pour tous Le Campus Santé Innovations
- du campus Santé Innovations : au cœur du site hospitalier du CHU de Saint-Étienne, ce campus constitue le centre névralgique de collaborations entre médecins, ingénieurs, chercheurs, enseignants, entreprises et étudiants.
- des entreprises mobilisées qui travaillent en réseau : Pôle des technologies médicales, Sporaltec, Numelink, I-Care, Minalogic, TASDA... 
- avec un environnement scientifique d’excellence : Université Jean Monnet, CHU de Saint-Étienne, École nationale supérieure des Mines, Conservatoire national des Arts et métiers, École nationale supérieure de la Sécurité sociale, Institut Mines-Telecom, École supérieure d’art et de design, École nationale supérieure d’Architecture, Centre Hygée du CLARA...

 

Les missions du Gérontopôle :

  • Définir des objectifs partagés par les acteurs du territoire
  • Développer un centre de ressources et de compétences
  • Structurer et accompagner les dynamiques partenariales autour de projets d’innovations
  • Labelliser et évaluer les actions engagées
  • Promouvoir et diffuser les bonnes pratiques

Une stratégie en 4 axes :

  • L’autonomie, le parcours et la qualité de vie des aînés
  • L’innovation pour le développement socio-économique du territoire
  • La formation et le partage d’expériences pour l’emploi et la bien-traitance
  • La recherche comme pilier structurant du gérontopôle

Des actions concrètes :

  • La plateforme de repérage précoce et de prévention des fragilités de la personne âgée pour un vieillissement actif et en bonne santé, visant l'autonomie.
  • Le living lab du bien-vieillirutiliser la « vraie vie » comme terrain d’expérimentation et organiser la co-construction de projets d’innovation propices au développement de solutions durables
  • La constitution d’une Chaire Universitaire d’excellence Santé des aînés portée par l’Université Lyon-Saint-Étienne, l’EN3S et le CHU de Saint-Étienne 
  • Les politiques publiques engagées avec le développement du numérique pour des territoires connectés et adaptés pour tous les âges

 

Actualités Liées

Articles Liés