Transport : les nouveautés de la rentrée

Publié le 30/08/2019

Conférence de presse du réseau de transport public - Saint-Étienne

Voici un tour d'horizon des nouveautés en matière de déplacements à Saint-Étienne.

3e ligne de tramway  : les essais avant la mise en service cet automne

Commencé en avril 2017, le chantier de la 3ème ligne de tramway s'est achevé fin juillet 2019 et les essais sont en cours. Ces derniers sont nécessaires pour procéder à de multiples vérifications techniques. En parallèle, environ 240 conducteurs (appelés les wattmen) suivent une formation sur cette nouvelle ligne de tramway.
La ligne T3 desservira depuis la gare Châteaucreux, les quartiers du Technopole et du Soleil, ainsi que les grands équipements culturels et sportifs, le tout en moins de 15 min. Sa mise en service est prévue en automne 2019.

En savoir plus sur la 3è ligne de tramway

 

Moovisy 2, l'application qui révolutionne la mobilité urbaine stéphanoise

Avec Moovizy 2, Saint-Étienne devient la première Métropole de France à déployer un service de MaaS (pour Mobility as a Service ou mobilité à la carte), une petite révolution... L'application mobile Moovisy 2 sera opérationnelle à l'automne 2019.

> Plus d'infos sur ce nouveau service de mobilité à la carte  

 

De nouvelles lignes de bus dans le nord de la Métropole

Depuis le 29 août 2019, 4 nouvelles lignes de bus STAS desservent les communes de Chamboeuf, Saint-Bonnet-les-Oules et Saint-Galmier.
La nouvelle ligne C1 propose notamment une liaison optimisée entre Veauche, Saint-Galmier et Saint-Étienne. Il s'agit d'une fusion entre l'ancienne ligne 38 de la Stas (Andrézieux-Bouthéon <> Saint-Étienne) et la ligne TIL 103 (Chazelles-sur-Lyon <> Saint-Étienne).

> En savoir sur ces nouvelles lignes 

 

De nouveaux trolleybus en 2020

Saint-Étienne Métropole va faire l’acquisition de 22 trolleybus de nouvelle génération dits « IMC » (In motion Charging). Cette nouvelle technologie permet de recharger en roulant à partir de ligne aérienne la batterie qui équipe les véhicules. Cette batterie peut ensuite permettre au véhicule de rouler en mode autonome et de s’affranchir ainsi ponctuellement des lignes aériennes, sur des distances de 10 à 15 km.
Cette solution permet d’éviter la création de lignes aériennes dans les centres-ville, dans les centres historiques ou les zones à géométrie complexe. Elle garantit en outre l’absence d’émission de CO² et d’autres polluants par le véhicule.
Les trolleybus IMC accueilleront jusqu’à 94 passagers (22 places assises et 1 pour les personnes à mobilité réduite). Ils seront dotés d’un réseau wifi gratuit, d’une climatisation et d’écrans d'informations, pour le plus grand confort des usagers.
Le premier trolleybus IMC sera livré en fin d’année 2019 pour permettre de réaliser des essais. 9 autres rentreront en circulation sur la ligne M7, entre Bellevue et Michon au 1er trimestre 2020. Les 12 véhicules suivants, destinés à la ligne M3, remplaceront progressivement les anciens modèles actuellement en circulation, en 2021 et 2022.

 
 

Des panneaux photovoltaïques pour faire fonctionner le tramway

Saint-Étienne Métropole a lancé en juillet 2019, un vaste projet de solarisation des bâtiments. 
La pose des 6 000 panneaux photovoltaïques destinés à couvrir la totalité de la toiture du dépôt principal de la STAS à Saint-Priest-en-Jarez est en cours. L'énergie produite par ces panneaux permettra de couvrir près de la moitié des besoins électriques du tramway. Ce seront donc 25 % des passagers sur l’ensemble du réseau qui seront transportés grâce à l’énergie solaire.
Au total, plus de 150 bâtiments publics sont destinés à être solarisés. Cela permettra de produire 30 000 mégawatt/heures, soit le rejet de 15 000 tonnes de CO² en moins chaque année.
Des structures emblématiques comme le musée d'art moderne, l’Opéra de Saint-Étienne ou encore les parkings du stade Geoffroy-Guichard bénéficieront de panneaux photovoltaïques.

En savoir plus sur la solarisation des bâtiments

 

Transdev choisit Saint-Étienne pour son siège régional

C’est officiel, le Groupe TRANSDEV, dont la STAS est filiale, a choisi l'immeuble One station à Châteaucreux pour installer son siège régional. Son implantation est prévue au printemps 2020.